Des informations

Je n’ai pas appris comment m’arranger des délires du Monde.

Les affirmations, les images et les informations, les idées, en tous sens surviennent en masse armée. Je ne sais que faire, sinon me tenir droit. N’étais-je pas aller vers elles au préalable ? Avec ce doute, ce pressentiment, nécessaire à toute confiance. N’en ai-je pas tiré un bonheur d’abord quand je me suis oublié en elles ?

Oui, quand elles fondent sur moi, comme un seul homme, qu’elles recouvrent le visage de chaque être, différent de moi, en s’approchant, je ne vois pas d’autre solution que d’attendre, immobile, de me laisser dévaster, en gardant une allure impassible.

Je les sens alors circuler en cercles concentriques, converger au-dedans, sans dessus-dessous, s’amasser aux entrailles. Elles s’agglomèrent, se tendent, se durcissent.

Et me voilà seul alors avec personne à l’horizon. Ne reste que le champ de bataille.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *